Soignant : Il y a urgence !

26 juin 2018

Présentation on Line.

Bonjour à toutes et tous, ( soignant ou non ).

Je vous dois quelques explications concernant la rédaction de ce blog.

Bien évidemment vous l'aurez compris, je suis soignante depuis 15 ans bientôt. Peut importe mon nom, et ou je travaille je m'adresse ici au nom de tous les soignants ( Infirmier(e)s, Aide Soignant(e), ...).

Parceque ca va mal. Il faudrait habiter une grotte au milieu d'un desert ( ce qui est impossible litteralement) pour ne pas savoir que , ( en dehors de tous les jobs ) l'hôpital va mal.

Je ne m'exprimerai pas au nom d'autre profession puisque je ne connais pas leur condition de travail, mais j'ai bien compris que rien ne va non plus.

J'écris avec mes trips, mon savoir, mon vécu.

Vous trouvez ici le quotidien d'une infirmière de chirurgie ( c'est tout ce que vous saurez de moi, pour des raisons évidentes que vous comprendrez.)

Parceque il est temps que vous sachiez ... que vous vous rendiez compte du quotidien d'un soignant. Et de la façon dont les malades sont soignés ... et ce grâce à notre cher et beau gourvernement. Choisi par vous tous mes chers amis.

Retrouvez mes coups de gueule, mes coups de sang, notre quotidien, et ce que nous subissont ...

SP20161016_Budget-1000

Posté par soignante21 à 10:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Parceque la pénurie de soignant est un mensonge ...

Parce qu'il n'existe aucune pénurie de soignants. La voilà la réalité du terrain.
Les soignants se barrent après qq années d'exercice tant la profession est lourde, pénible en tout point.
Le phénomène ne fait que s'amplifier depuis des années. La faute à qui ? Au gouvernement qui ne jure que par des mesures d'austérités visant à la rentabilité absolue. Économie économie. C'est un mot qu'on entend tous les jours maintenant. (Dans tous les domaines). La voilà la vérité, les soignants ne peuvent plus subir la pression au boulot. Ils souhaitent soigner dignement sans courrir, sans.penser à 10.000 choses en même temps, sans faire 10.000 choses en même temps. Sans avoir cette épée d'Amoclès au dessus de la tête. Sans devoir rentabiliser la moindre minute. Toujours plus toujours plus vite. Tout cela est un danger pour le malade et pour la santé de celui qui soigne. Sachez Le, des soignants il y en a assez. La vérité c'est qu'ils ne veulent plus travailler dans de telles conditions 😠😡😢🏥 #hôpital #soignant #balancetonhosto

Je vous invite à aller lire le lien très interessant aussi bien pour les soignants que les patients, de Simon Breem écrit pour le journal Le Soir : ( soirmag.be) http://soirmag.lesoir.be/163692/article/2018-06-20/ces-infirmiers-qui-changent-de-travail

L’image contient peut-être : une personne ou plus

36188944_2212995585392330_2168343449458180096_n

36189224_2212995632058992_6058571487252578304_n

 

 

Posté par soignante21 à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]